Comment gérer les bad buzz dans le secteur sportif ?


Actualité publiée le 7 April 2023

bad-buzz-article

La récente professionnalisation du sport exploite considérablement le canal Internet : les athlètes et les structures sportives sont très actifs en ligne, via leurs comptes de réseau sociaux notamment. Dans ce contexte, le bad buzz est quasi incontournable : comment bien le gérer ?

 

Sport : une filière sensible au bad buzz ?

Le sport est un secteur qui s’expose en ligne : compte de réseaux sociaux des athlètes, promotion, e-sport et événements en streaming, applications, etc. Son exploitation du digital est propice à l’essor du sport business, qui en tire des revenus colossaux et des opportunités de développement.

Néanmoins, on voit le nombre de bad buzz du secteur sport exploser, notamment en raison des confinements répétés et de la digitalisation de la société.

 

Sport et bad buzz : mettre en place une communication de crise

Dans le sport également, les professionnels de la communication élaborent des plans stratégiques afin de déterminer les comportements à adopter et les actions à appliquer en cas de bad buzz.

Les athlètes et les structures professionnelles du sport s’entourent de professionnels de la communication : attaché de presses, responsable communication, experts du marketing et community manager, par exemple. Ces équipes spécialisées sensibilisent leurs clients aux bons comportements à adopter en ligne : type de posts à éviter, sujets de vidéos polémiques, propos inadaptés, etc.

Ils dressent également des plans de communication de crise, qui visent à gérer une situation de bad buzz. Lorsqu’un acteur du sport business est pris dans la tourmente médiatique d’Internet, il dispose alors d’un plan récapitulant les actions à appliquer : réponse directe en ligne, choix du retrait, ou présentation d’excuses. Un plan de communication de cirse peut également déboucher sur la désignation d’un représentant de l’équipe, chargé de diffuser son discours en réponse au bad buzz, de reconnaître les erreurs de la personne concernée.

Ils accompagnent également leurs clients en vue de gérer sur le plan personnel leur bad buzz. À ce titre, ils les aident à garder leur calme, à adopter un discours clair et à le former convenablement. Ils lui assurent une période de discrétion, si besoin.

 

Comment gérer un bad buzz ?

Les professionnels de la communication de crise élaborent en amont leurs plans de gestion en déterminant plusieurs scénarios théoriques possibles. Lorsqu’un bad buzz éclate, ils s’appuient sur le plan le plus proche de la réalité et l’adaptent à l’actualité en travaillant divers points. Ils analysent alors les retours des internautes, la situation elle-même, prennent en considération les premiers agissements de la personne (s’il y en a) et redéfinissent des objectifs et des moyens de sortie du bad buzz.

Pour y parvenir, les experts de la communication ont désormais accès à des parcours de formation spécialisés dans le sport. Ces cursus en management et business du sport permettent d’acquérir toutes les techniques des professionnels et de les adapter aux besoins et aux dynamiques propres au secteur du sport professionnel.

À ce titre, PPA SPORT offre l’opportunité de suivre un programme grande école en Management et Business du Sport très complet en alternance qui comprend des modules de maîtrise de la communication et du marketing sportif.

Les bad buzz sont aujourd’hui inévitables, plutôt que de les éviter à tout prix les professionnels ont choisi de les gérer grâce à diverses méthodes et techniques.

200